• Thérapie adulte

CABINET DE PSYCHOTHÉRAPIE, PARIS 10ème

Madame Anne KEFF reçoit ses patients (enfant, adolescent, adulte, famille et couple) du lundi au dimanche de 9h à 22h, le mercredi de 9h à 21h. Le cabinet de votre praticien est situé 19 Boulevard de Magenta, dans le 10ème arrondissement de Paris.
 

Pourquoi consulter ?

Souffrances, rupture familiale ou sentimentale, trauma, situation de stress, anxiété, angoisse, dépression, déprime, insomnie, sexualité, phobies, timidité, confiance en soi, harcèlement, manipulation, drogues, boulimie, anorexie…


Thérapie individuelle d’orientation systémique


La psychothérapie systémique entend que les difficultés éprouvées par une personne nécessitent d’être comprises là où elles surgissent, c’est-à-dire à l’intérieur du groupe humain (travail, famille amis etc..). Nous sommes dès la naissance entourés de personnes avec lesquelles nous interagissons. Nos réactions physiques, mentales, comportementales sont intimement liées aux autres : « l’important, disait Bateson, n’est pas qui fait quoi à qui, mais que font-ils ensemble ? ». Dans un moment de mal-être, il est bon de se faire accompagner et de questionner sa situation. Avec l’aide d’un thérapeute, vous apprendrez à vous positionner différemment dans vos contextes de vie, ce qui vous permettra de faire émerger des perspectives nouvelles et de libérer des possibles. L’hypnose peut vous être proposée si cela présente un intérêt par rapport à votre situation et si vous le souhaitez.


L'hypnose


Les indications thérapeutiques de l'hypnose :
Les indications sont très larges et concernent en fait une très large gamme des problématiques humaines, psychologiques et somatiques : angoisses, troubles névrotiques, arrêt du tabac, perte de poids, stress, énurésie, insomnie, phobies, allergies, traumatismes, deuil, tocs (troubles obsessionnels compulsifs), timidité, etc. Mais aussi, préparation mentale (chirurgie, sport, examen), résolution de conflit, apprentissages, développement personnel, douleurs, accompagnement à la naissance, acouphènes etc.
 

Qu'est-ce que l'hypnose ?


François Roustang définit l'hypnose comme : " un état de vigilance accrue qui met à notre disposition les paramètres constitutifs de notre existence. Ouverte aux dimensions de notre monde, elle s'oppose à la veille restreinte que nous connaissons dans notre vie de tous les jours.Loin d'être passive, l'hypnose nous permet, par l'imagination, d'anticiper et de transformer nos comportements et nos agissements. Elle sollicite notre capacité à décider de notre place en relation avec les autres et notre environnement. En ce sens, elle relève non pas de la psychologie, mais d'une cosmologie. La pratique de l'hypnose, cette veille plus large et plus fine, peut devenir un art de vivre. Elle suppose un apprentissage qui n'a rien d'ésotérique et qui se contente de prendre appui sur les possibilités présentes en chacun".

François Roustang : philosophe et hypnothérapeute français né en 1923. Ancien jésuite, il a été psychanalyste durant plus de vingt ans avant de rompre avec cette discipline et de développer des travaux sur l'hypnose

L’hypnothérapie n’a rien à voir avec l’hypnose de spectacle, c’est une thérapie brève basée sur des états de relaxation. Cet état de relaxation particulier permet d’accéder à l’inconscient. Pour Milton Erickson « L'hypnose offre tant au patient qu'au thérapeute un accès aisé à l'esprit inconscient du patient. Elle permet de s'occuper directement de ces forces inconscientes qui sont sous-jacentes aux perturbations de la personnalité, et elle autorise l'identification de ces éléments de l'expérience de vie d'un individu qui ont de l'importance pour la personnalité et auxquels on doit accorder toute l'attention requise si l'on souhaite obtenir des résultats thérapeutiques. Seule l'hypnose peut donner un accès aisé, rapide et large à l'inconscient, inconscient que l'histoire de la psychothérapie a montré être d'une telle importance dans le traitement des désordres aigus de la personnalité. »

Milton Erickson, 1901-1980 psychiatre et psychologue américain qui a joué un rôle important dans le renouvellement de l'hypnose
 

Combien de temps dure la thérapie ?


Il arrive parfois qu'il ne faille que quelques séances pour que le symptôme disparaisse mais en fonction de la situation, le travail peut prendre plus de temps (de 6 mois à 2 ans) et parfois plusieurs années.